L’appel spécial sur les pères avec leurs filles

L’appel spécial sur les pères avec leurs filles

LISBETH SPLAWN

Jamais je n’avais imaginé qu’un jour, mon travail de pédiatre m’amènerait à consulter des joueurs de la NFL membres de la NFL Fatherhood Initiative [Initiative de paternité de la Ligue nationale de football − N.D.T.] sur la façon d’être un meilleur père. Qu’est-ce que j’avais à dire à des joueurs de football professionnels ? La dernière chose dont ils avaient besoin, je présumais, était une grand-maman pédiatre. J’avais tort. La plupart des joueurs de l’Initiative que j’ai consultés correspondent très facilement avec des femmes plus âgées, en partie parce que plusieurs d’entre eux ont grandi en l’absence d’un père. Ils sont donc à l’aise avec les types de mère et de grand-mère.

La majorité des joueurs que j’ai interviewés qui ont grandi sans un papa ont exprimé une agitation et une insécurité intérieures concernant leur propre appel en tant que pères. Ils ne savaient trop comment être un bon père, surtout d’une fille, dont les émotions et la personnalité leur semblaient étrangères. Mon travail était d’assurer à ces hommes qu’ils possédaient tous les outils nécessaires pour être de bons papas pour leurs petites filles. J’étais simplement là pour leur montrer ce qu’ils avaient déjà en eux.

Un trait de caractère dont nous avons parlé et qui est essentiel à l’éducation des filles est la compassion. Cette dernière permet à un père de correspondre avec sa fille, quel que soit son âge ou ce qu’elle vit. Mais, la compassion doit être exercée et cultivée si vous voulez qu’elle renforce votre relation avec votre fille.

Alors, quelles sont certaines façons dont les pères peuvent cultiver leur compassion ?

EMPATHIE. Repensez à vos années d’enfant et d’adolescent. Rappelez-vous ce que c’était d’avoir un appareil orthodontique, de déménager à un nouvel endroit, de perdre un animal de compagnie ou d’être plaqué par votre petite amie. Puisez dans vos souvenirs, cela vous donnera une compassion toute neuve pour les choses qui attendent votre fille.

EXAMEN. Que vous soyez religieux ou non, examiner la vie de Christ dans la Bible comme un exemple de compassion peut être très bénéfique. Lisez l’évangile de Marc. Ce faisant, vous verrez que personne n’avait autant de compassion que Christ. Sa compassion ne se limitait pas à la sympathie. Sa tendre clémence incluait une volonté d’intervenir audacieusement dans la vie de ceux qui souffraient.

ENGAGEMENT. Papas, chaque jour vous avez l’opportunité de cultiver et de démontrer la compassion en vous engageant avec votre fille, plutôt que de l’ignorer. Voici des situations spécifiques où vous pouvez exercer votre compassion :

  • Soyez patient avec elle (pas frustré) quand la noirceur la terrifie.
  • Soyez triste avec elle quand elle est triste. .
  • Mettez-vous par terre avec elle si elle tombe et se blesse. .
  • Étreignez-la lorsqu’elle dit des choses comme « je suis laide », « il n’y a pas un seul garçon qui m’aime » ou « tous mes amis se moquent de moi ». .

En tant que père, vous êtes la première et la plus importante expérience d’amour, de compassion et de bonté masculins pour votre fille. Quelles que soient vos premières interactions avec votre fille, elles se graveront profondément dans sa psyché et dans son cœur. Si vous croyez qu’il est trop tard pour avoir une influence positive sur elle, ce n’est pas le cas. J’ai vu beaucoup de pères transformer la vie de leurs filles en renouvelant leur engagement et leur démonstration d’amour envers elles. Il n’est jamais trop tard. Et vous n’avez pas besoin de jouer dans la NFL pour que votre fille vous voie comme un héros. Vous êtes déjà son héros. Tout ce que vous avez à faire, c’est de vivre selon votre appel.

Publié originalement sur MegMeekerMD.com. Utilisé avec permission.

LISBETH SPLAWN est une actrice et auteure d’expérience travaillant étroitement avec l’auteure et pédiatre de renommée internationale Meg Meeker, M.D. Lisbeth a travaillé comme productrice d’émissions et comme rédactrice/éditrice à la pige.