La protection spirituelle

Quoi Faire Quand Vous Rencontrez Une Force Démoniaque

Jeff Stearns

La plupart d’entre nous avons vécu des moments où nous rencontrons quelque chose qui pourrait être démoniaque. Ça pourrait ne pas être évident − peut-être seulement un très fort sentiment de frayeur ou une impression que quelque chose est là. Savoir à l’avance comment réagir à ces situations peut nous aider à être préparés quand elles se produiront.

Quand vos enfants vous appellent au milieu de la nuit, parfois vous vous réveillez bien et parfois vous êtes comme un zombie. Quand Renae, six ans, m’a appelé de sa chambre, j’ai titubé le long du couloir en m’appuyant sur les murs pour garder mon équilibre. J’étais à peine réveillé. Mon seul but était de l’aider à se rendormir pour que je puisse aller me recoucher.

MOI : « Qu’est-ce qui ne va pas, Renae ? »

RENAE : « Je ne l’aime pas. Il me fixe du regard. »

MOI : (Soupir) « Qui te fixe du regard ? »

RENAE : « Lucifer. »

MOI : (Dire que je suis complètement réveillé maintenant est un euphémisme.) « Quoi ? Qui est-ce qui te… ? Où est-il ? »

RENAE : « Là, dans le coin. Je n’aime pas qu’il me regarde. »

J’ai tranquillement tourné la tête pour regarder dans le coin derrière moi, espérant et priant qu’il n’y ait rien quand je regarderais. Lentement, une pensée s’est formée dans ma tête embrumée.

MOI : « Renae, veux-tu dire Lucifer, le chat du film Cendrillon ? »

RENAE : « Ouais, je n’aime pas ce chat… »

Avec un grand soulagement, j’ai prié pour Renae, la rassurant que son chat de dessin animé était parti, puis j’ai regagné mon lit en trébuchant. Ensuite, j’ai passé une heure réveillé dans mon lit à attendre que mon rythme cardiaque revienne à la normale et que l’adrénaline sorte de mon système. Alors que cette situation s’est terminée de façon plutôt décevante, j’ai vécu d’autres circonstances ou une présence démoniaque était suspectée ou évidente.

Beaucoup de gens se posent la question à savoir si la croyance en des forces démoniaques n’est qu’une superstition, mais la Bible ne donne pas cette option. Satan est mentionné 54 fois dans les livres de l’Ancien Testament et par chaque auteur dans le Nouveau Testament. Dans les 29 passages de l’Évangile qui mentionnent Satan, 25 de ces fois-là, c’est Jésus qui parle. Si Jésus dit qu’Il est réel…

Toutefois, nous ne devons jamais oublier que même si Satan et ses démons sont puissants, réels et qu’ils sont nos ennemis, Jésus est plus grand. Sa mort et Sa résurrection Lui ont donné la victoire sur le mal. Il vit en nous et rien ne peut nous vaincre ou nous séparer de Lui.

« Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu, et vous les avez vaincus, parce que celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde. » 1 Jean 4:4

« Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les

hoses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur. » Romains 8:38-39

Quand nous rencontrons une force démoniaque, nous devons placer notre confiance en Jésus et Le laisser être notre bouclier. Comment faire cela ? Alors que des livres entiers sont écrits sur la guerre spirituelle, une des choses les plus simples et les plus utiles que j’aie apprises est une prière pour demander la protection de Dieu :

« Cher Père, tu es mon créateur et mon soutien. Tu es souverain sur toute chose et Tu possèdes toute la puissance et l’autorité. Seigneur, je Te demande de lier et enlever d’ici tout ce qui n’est pas de Toi. S’il Te plaît, remplis ce lieu de Ton Esprit Saint, de Ta lumière. S’il Te plaît, entoure-nous d’une barrière de protection et préserve-nous du malin. Amen. »

Vous pouvez prier dans vos propres mots − ce n’est qu’un bref exemple de la prière. Ce qui est important, ce sont ces quatre parties :

  1. 1. DIEU EST SOUVERAIN.
  2. 2. CHASSER LE MAL.
  3. 3. REMPLIS DE L’ESPRIT SAINT.
  4. 4. BARRIÈRE DE PROTECTION.

DIEU EST SOUVERAIN. Nous commençons ici par déclarer et reconnaître que Dieu possède l’autorité et la puissance pour agir. C’est Son monde et nous sommes Son peuple. Dieu est tout-puissant et omniscient. Nul ne se compare à Lui. Nous ne venons pas contre le mal par notre propre force ou dans notre nom, mais dans le nom de Jésus, qui remporte la victoire. L’ennemi tremble lorsque nous louons notre Père céleste.

CHASSER LE MAL. Il est souvent difficile de savoir à quoi nous avons affaire. Ce pourrait être n’importe quoi, allant de forces démoniaques véritables à quelque chose d’aussi bénin que nos nerfs et notre imagination. « Ça n’a pas d’importance » est quand même la bonne réponse. Demandez à Jésus d’enlever quoi que ce soit qui n’est pas de Lui. Satan est une brute que nous ne pouvons pas maîtriser nous-mêmes, mais il n’arrive pas à la cheville du Christ ressuscité !

REMPLIS DE L’ESPRIT SAINT. Une fois que nous avons demandé à Jésus de nous débarrasser du mal, nous ne voulons pas laisser cet espace vacant. Nous désirons Lui demander de le combler avec Son Esprit Saint, Son amour, Sa lumière. Ne laissez aucun espace où les ténèbres pourront revenir.

BARRIÈRE DE PROTECTION. Dans les Psaumes, David parle souvent d’une haie de protection. J’ai vu des haies et, personnellement, je ne trouve pas réconfortante l’idée que mon ennemi puisse être retenu par de la végétation. Je n’essaie pas d’être désinvolte, je veux seulement quelque chose de plus substantiel ! Alors, je préfère l’appeler une barrière. Si David vivait aujourd’hui, est-ce qu’il demanderait un champ de force ? Un mur ? Du fil barbelé ? Je ne sais pas quel est le bon équivalent moderne, laissons donc Dieu déterminer de quel type de barrière il s’agit.

J’ai souvent trouvé cette prière très utile, allant de choses simples comme réconforter un enfant quand il a fait un cauchemar à affronter des forces manifestement démoniaques. Vous pouvez changer la formulation; ce n’est pas de la magie, c’est une prière à notre Père céleste. Vous pouvez ajouter plus de louanges ou être plus spécifique dans votre prière − qu’elle soit la vôtre. Vous n’avez pas à la dire à voix haute; vous pouvez même prier en silence. C’est une prière qui demande à Dieu d’intervenir et de s’occuper de votre brute.

Nous aurons des moments dans la vie où nous rencontrerons le mal, et en ayant un plan sur la façon de répondre peut nous donner la confiance de nous tenir debout, dans la puissance de Jésus. En quatre étapes simples : Souverain, Chasser, Remplis et Barrière. Après avoir prié, continuez à louer Dieu. Il le mérite et l’ennemi déteste cela. Jésus est victorieux !

JEFF STEARNS est le directeur des communications chez Hommes de Parole du Canada, où il sert depuis 2006. Au mois de janvier, il fera la transition vers son rôle de pasteur principal à l’église Garrison Road Church à Fort Erie, Ontario.