Goûter au paradis et accomplir son destin

L’histoire de Danny MacKay

Craig Mccartney

En regardant le stade et les gradins en contrebas, Danny MacKay était sans voix. À 17 ans, il venait, depuis seulement quelques mois, de devenir un meneur chrétien. Mais là, aux côtés de 10 000 hommes tous venus vénérer Dieu ensemble, MacKay était sûr de deux choses : qu’il consacrerait le reste de sa vie à guider les autres vers Jésus et qu’un jour, ce serait lui qui prêcherait sur la scène de Hommes de Parole.

« Être dans un stade comme celui-là, où tout le monde chante – c’est très puissant » affirme-t-il. « Je me souviens que j’en avais la chair de poule, et en regardant autour de moi, je me suis dit « Wow, c’est fabuleux ». J’avais un aperçu très clair de ce que serait le paradis. Ça a été ma toute première expérience spirituelle ».

Aujourd’hui, MacKay fait partie d’une équipe plus large avec I Am Second, et il vit pleinement le rêve qu’il a fait ce jour-là, il y a 20 ans, lors d’un rassemblement Hommes de Parole. MacKay dirige des équipes, partout dans le monde, lors de missions internationales pour partager l’Évangile avec des peuples sans connaissance de l’Évangile. Il se prépare également à prendre la parole cet automne lors d’un évènement Hommes de Parole.

« Lorsqu’approche un évènement Hommes de parole, je repense toujours à ce souvenir. Alors, être invité à prendre la parole, après toutes ces années, c’est très particulier pour moi. Je vais m’occuper de la séance où les participants sont appelés à placer leur foi en Jésus Christ ou, s’ils en ressentent le besoin, à se livrer une nouvelle fois corps et âmes à leur Sauveur. C’est le moment de la conférence que je préfère, et c’est à moi que revient l’honneur de l’animer.

En réalité, MacKay parlera lors de 4 Conférences HOMMES D’ACTION nationales : à Toronto en novembre, à Ottawa, à Winnipeg, et à Edmonton en mars.

« C’est amusant de me dire qu’à l’époque, j’avais besoin de trouver ma vocation dans la vie. J’ignorais totalement que ça se passerait de cette façon. Quand je fais la liste de toutes les choses qui ont fait de moi l’homme que je suis aujourd’hui, Hommes de Parole tient une place toute particulière – principalement à cette époque où j’étais encore si jeune. Participer à des conférences comme celles organisées par Hommes de Parole, où les hommes s’affirment et nous mettent au défi de devenir des individus intègres, de vivre pour Dieu, d’avoir un impact dans nos communautés – ce sont ces balises qui ont éclairé mon chemin et m’ont aidé à me construire ».

Au fil des années, MacKay a participé à d’autres conférences Hommes de Parole. L’un des moments qui l’a le plus marqué a été lorsque l’un des conférenciers a sollicité les hommes présents à se confesser. Il affirme qu’un poids a été ôté de ses épaules ce jour-là et que la prière est alors devenue l’un des piliers dans sa vie.

Mais c’est ce premier évènement qui, encore aujourd’hui, l’a le plus touché. « Voir de mes yeux autant de gens se réunir pour vénérer Dieu; ça m’a aidé à comprendre l’importance d’être pieux dans la vie. Je me souviens avoir eu le sentiment de vouloir me plonger là-dedans et me dire : Je vais Le servir entièrement, avec une dévotion totale ».

MacKay a quitté cet évènement avec un sentiment de profonde joie, de paix et d’appartenance.

« Je ne m’étais jamais senti comme ça auparavant. Je ne m’étais jamais senti si connecté à quelque chose plus grand que moi ».

Alors qu’il se prépare à rejoindre les meneurs de Hommes de Parole du Canada sur la scène, MacKay déclare : « Je suis tellement reconnaissant envers Hommes de Parole pour leur honnêteté. La fidélité et la foi des organisateurs et des responsables sont sans égal, ils continuent inlassablement leur travail. Ils servent le Royaume de Dieu, et leur action compte vraiment. Je suis extrêmement excité à l’idée de faire partie du projet de cette année ».

Craig Mccartney est un auteur indépendant qui habite à Ottawa, et l’ancien correspondant pour les provinces de l’Est du ChristianWeek.